Autre

Le congé de maternité betegsйg

Le congé de maternité betegsйg


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Bébé en bonne santé, maman heureuse: serait-ce si simple? Dépression, dépression, fatigue: elles ne figurent pas dans l'image rose qui entoure la période post-partum. Toutes les mères devraient être heureuses, sinon c'est leur erreur.

Le congé de maternité betegsйg

L'un des GYESD a tabous de l'accouchement: il n'est pas juste de se plaindre, d'être déprimé, vous devez faire sécher votre bébé 24 heures par jour et surmonter tous les obstacles en douceur. C'est-à-dire non, il n'y a pas d'obstacles ni de difficultés du tout. Juste des parfums de bébé, des sourires, un allaitement doux, une régénération corporelle rapide comme l'éclair, des amis de retour rapide, de nouvelles relations, un toucher léger, papa, tout cela changé sa situation de vie Et les difficultés que cette nouvelle situation représente. Peu importe que votre bébé vive ou qu'il soit occupé: la vie de la famille change radicalement et finalement. Trois des deux, la mère des femmes, le père de l'homme, les nouveaux rôles feront une réelle différence dans la vie de chacun. Ces changements sont relativement peu nombreux et faciles à surmonter, beaucoup luttent avec et aux attentes sociales et familiales. Le changement est toujours quelque chose de nouveau, mais c'est aussi la fin de quelque chose. D'un autre côté, c'est la naissance la plus belle et la plus débridée d'une grande puissance psychique corporelle et émotionnelle. Et les changements hormonaux de la mère sont indéniables, à ne pas négliger n'est pas trop malin. Les mères n'étaient-elles pas aussi célibataires qu'aujourd'hui? L'aide pratique et quotidienne était beaucoup plus accessible à la grand-mère, au frère, à la belle-sœur ou à d'autres femmes vivant avec la mère, et les femmes n'étaient pas seules dans leur sens physique: une mère ne peut pas se plaindre, cela ne vous fait pas peur, car il y a le nouveau-né vertueux et béni. La maternité est naturellement une chose merveilleuse. c'est aussi un rôle exigeant. Il veut un service 24 heures sur 24, auquel on renonce souvent: il y avait une interaction constante entre l'enfant et les propres espoirs et imaginations de la mère. la trouver un équilibre tout le monde n'est pas aussi léger et direct que l'environnement le nécessite souvent. La maladie de GYES ou le syndrome de GYES est une cause fréquente. Mais il ne s'agit pas vraiment d'être un bébé ennuyé, mais de la difficulté de s'adapter à une nouvelle situation de vie, de changer de style de vie, de rythme et de changements hormonaux. processus spirituels problème de bande. La mère est insomniaque, elle se sent souvent seule, sa responsabilité est Urian, car elle se retrouve seule avec un bébé sans défense. peut avoir des symptômes insécurité, irritabilité, peur, dépression, apparition de boutons, tristesse, tension persistante ou maux de tête persistants. pour la famille: pour la relation et pour le bébé. Les enfants de mères anxieuses ne deviendront pas des chiots marionnettes (pas comme si on leur demandait), ne se tairaient pas, et la mère deviendrait plus anxieuse, et ainsi l'environnement écologique se formerait. En mots, nous pouvons énumérer la relaxation, la compréhension de l'environnement, la compréhension de la famille, beaucoup de soutien, rester loin de la vie quotidienne, du sport, de l'exercice, quelle que soit la recharge. Ce sont des solutions très importantes, bien sûr, mais à côté de toutes, ou plutôt avant, il serait très important de reconnaître la maternité n'est pas toujours un état mousseux, cela ne fonctionne pas aussi bien pour nous tous. Nous pouvons en parler, demander conseil à des amis, à la famille, à la ponctuation et à des professionnels.
  • Couples mariés
  • On ne se sent pas bien, on ne peut pas en parler
  • Vivre à côté du bébé